Faits et chiffres

Faits de diagnostic

Plus de femmes que d’hommes reçoivent un diagnostic de spondylarthrite axial non-radiograpique.

En moyenne, 80% des enfants porteurs du HLA-B27 nés de parents souffrants de SA qui sont également porteurs du HLA-B27, ne seront pas atteints de SA.

Environ 85 à 90% des personnes atteintes de spondylarthrite ankylosante sont porteuses du gène HLA-B27. Par contre, dans la population porteuse du gène HLA-B27, seulement 5% développeront la spondylarthrite.

Le gène HLA-B27 est étroitement lié à la spondylarthrite. Le gène se présente à des taux différents dans différentes populations, passant de 0% pour les populations Bantu du sud de l’Afrique, à 8% chez les Européens à peau blanche et de 20 à 50% chez les Haida de la Colombie-Britannique.

La spondylarthrite est une maladie de jeunesse. Elle débute le plus fréquemment entre 15 et 35 ans. Il est rare qu’elle se présente après 45 ans.

Faits sur la médication

Il y a de nombreux gènes associés à la spondylarthrite. Il y a de nouveaux médicaments biologiques qui agissent sur ces gènes. Par exemple, un inhibiteur de IL-17 est approuvé pour les patients atteints de SA et RP.

Les biosimilaires sont environ 30 à 40% moins chers que leur produit biologique initial.

Les biosimilaires, appelés antérieurement PBU ou produits biologiques ultérieurs (Subsequent Entry Biologics) au Canada, sont des médicaments qui sont similaires au médicament biologique initial. Ils sont fabriqués par un compétiteur quand la date de brevet du médicament biologique initial a expiré.

Les médicaments inhibiteurs de TNF (anti-TNF ou TNFi) sont nommés médicaments biologiques. Ils sont faits à partir de grosses molécules vivantes.

Faits sur les habitudes de vie

Les patients obèses et en surcharge pondérale ont un taux de réponses plus faibles aux inhibiteurs de TNF. Chez ces patients, une perte de poids pourrait améliorer leur réponse au traitement.

Ne fumez pas si vous êtes atteint de SA! Votre maladie progressera plus rapidement et si vous prenez un anti-TNF votre réaction pourrait en être altérée. Fumer mène à une moins bonne évolution de la maladie.

“La marche est le meilleur remède pour l’homme” — Hippocrate (460 av. J.-C. à 370 av. J.-C.)

L’activité physique est une option de traitement recommandé pour aider à gérer la spondylarthrite.

La société ASAS (Assessment of SpondyloArthritis international Society) recommande être membre d’une organisation pour les patients comme option de traitement additionnel.

Types d’arthrite

La spondylarthrite axiale non radiographique (nrAxSpA  pour Non-Radiographic Axial Spondyloarthritis) est le nom donné pour les premiers symptômes de spondylarthrite ankylosante détectés par IRM et autres tests alors que la spondylarthrite ankylosante ne peut être confirmée par radiographies. Ce ne sont pas tous les cas de nrAxSpA (spondylarthrite axiale non radiographique) qui deviendront de la spondylarthrite ankylosante.

Le terme spondylarthrite axiale est utilisé pour décrire le début possible de la spondylarthrite ankylosante avant qu’on ne puisse la détecter sur rayons x.

L’arthrose est associée au vieillissement alors que l’arthrite inflammatoire peut débuter chez les enfants et apparaît fréquemment chez les jeunes adultes.

L’arthrite séronégative est prédominante chez les hommes à environ 3:1 pour la spondylarthrite ankylosante. Toutefois dans le cas du rhumatisme psoriasique (RP) le ratio hommes/femmes est 1:1.

La spondylarthrite est séronégative. Ce qui signifie qu’une analyse sanguine ne démontrera pas la présence du facteur rhumatoïde (FR) qui est produit lorsque le système immunitaire attaque des tissus sains.

L’arthrite rhumatoïde est séropositive. Ce qui signifie qu’une analyse sanguine démontrera la présence du FR ou facteur rhumatoïde. Le FR est produit lorsque le système immunitaire attaque des tissus sains.

Presque tout le monde a entendu parlé de la polyarthrite rhumatoïde, une forme fréquente d’arthrite inflammatoire, mais presque personne n’a entendu parlé de la spondylarthrite, une forme inflammatoire d’arthrite qui est presqu’aussi fréquente que la polyarthrite rhumatoïde.

Le terme arthrite inflammatoire couvre plusieurs maladies auto-immunes où le système immunitaire attaque ses propres articulations.

L’arthrose est causée par la détérioration du cartilage dans les articulations, souvent dûe à l’usure.

L’arthrite peut être divisée en deux sous-groupes : arthrose et arthrite inflammatoire. L’arthrose est beaucoup plus fréquente que l’arthrite inflammatoire.

Il y a plus de 100 types d’arthrite.