Spondylarthrite indifférenciée

Le terme spondylarthrite indifférenciée ne sera peut-être bientôt que d’intérêt historique. Le terme spondylarthrite indifférenciée fut introduit pour classifier les patients qui n’entraient pas dans une définition spécifique de spondylarthrite comme spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique, arthrite liée aux MII et spondylarthrite juvénile. Avec le temps, ces patients peuvent progresser vers la SA, développer du psoriasis ou une MII et ainsi se re-classifier dans une de ces catégories. Toutefois, avec le nouveau système de classification: spondylarthrite axiale ou périphérique qui inclut la majorité des patients atteints de spondylarthrite, il y a présentement très peu de patients classifiés comme ayant la spondylarthrite indifférenciée.

Symptômes de la spondylarthrite indifférenciée (SI)

  • Mal de dos
  • Enthésite
  • Douleur et enflure des doigts ou orteils
  • Douleur au fessier d’un ou des deux côtés
  • Douleur aux talons
  • Iritis
  • Fatigue et épuisement

Diagnostic de la spondylarthrite indifférenciée (SI)

Un rhumatologue est dans le meilleure position pour diagnostiquer la spondylarthrite indifférenciée. Le diagnostic peut être très difficile et est habituellement basé sur l’impression clinique. Il est possible que le test du gène HLA-B27 et les radiographies pour la sacro-iliite n’aident pas.

Prise en charge

Pour en savoir plus sur la prise en charge de la spondylarthrite indifférenciée (SI).